Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Permalien Pin it!

    Réunion avec M. le Maire

    Bref compte-rendu de notre réunion avec Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, le 21 mars 2006 :

    M. le Maire nous a en grande partieconfirmé les propos de M. Boyer il y a quinze jours, à savoir que nous sommes d'accord sur la nécessité de sauvegarder le Funiculaire de Bregille. M. Fousseret nous a officiellement confirmé qu'il n'y avait aucun projet de démolition et nous a assuré qu'il n'y aurait aucune modification du Plan Local d'Urbanisme.

    Notre projet de restauration (voir ci-dessous) peut donc suivre son cours. Nous devrions pouvoir commencer les premiers travaux d'entretien et consolidations urgentes d'ici la fin de l'année.

    Nous pouvons également entamer la procédure d'inscription de certaines parties du Funiculaire sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques (il nous fallait pour cela l'accord du propriétaire, donc de la Ville) auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Franche-Comté.

    Voilà donc d'excellentes nouvelles en perspective pour l'Association. Pour consulter notre projet, présenté lors de cette réunion, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous:

    http://lesamisdufuniculaire.hautetfort.com/files/dossier_presse_1_.pdf

    (ce lien est accessible en permanence sur la page d'accueil dans la colonne de gauche)

  • Permalien Pin it!

    Compte-rendu de réunion

    Compte-rendu de notre réunion avec M. BOYER, Directeur général des Services Techniques à la Ville de Besançon, le 8 mars 2006.

    Cette réunion nous a, entre autres, permis de connaître la position exacte de la municipalité par rapport au Funiculaire. Plusieurs choses à retenir:

    D'abord, sur le fond du dossier, notons notons la convergence de vue de notre Association et des services concernés de la Ville : "il est indispensable de sauvegarder le Funiculaire, qui doit être considéré comme un élément patrimonial de notre ville, avant d'envisager sa restauration et sa remise en service". Nous sommes ravis d'entendre ces propos qui vont dans le sens de notre objectif global.

    Dans cette perspective, l'entretien du site (voie ferrée, bâtiments...) apparaît comme primordial, c'est pourquoi nous pouvons dès à présent réfléchir à une solution pour envisager des travaux d'entretien de défrichage mais aussi de remise en état  de la station inférieure du Funiculaire (peintures, toiture, etc.). D'ici quelques mois, la sauvegarde du Funiculaire ne sera donc plus une simple proposition : elle sera visible par le public.

    Le service concerné facilite notre actoin en  nous accordant un libre-accès à la station inférieure. Cet accès nous facilitera l'élaboration d'une visite guidée dans le cadre des Journées du Patrimoine en septembre 2006 (pour cela, il serait préférable que les travaux de réfection de la station soient engagés).

    Nous sommes également encouragés à prendre contact avec l'entreprise suisse qui a construit le Funiculaire en 1911-1912 pour lui faire part de notre projet et rechercher des archives susceptibles de nous intéresser. Parallèlement, nous effectuerons notre demande d'inscription sur la liste des Monuments Historiques du Funiculaire auprès de la DRAC, qui souhaitait qu'il y ait un accord de principe avec le propriétaire, en l'occurrence la Ville de Besançon.

    Voilà donc de très bonnes nouvelles et un programme chargé en perspective pour 2006, c'est pourquoi nous invitons toutes les personnes intéressées à se joindre à nous dans ce projet.

    Prochaine étape : une rencontre avec Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, le 21 mars, où nous aurons l'occasoin d'exposer précisément notre projet.

    Affaire à suivre...

    A. Jury, Président de l'association