Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Permalien Pin it!

    Vive le TCSP!


    Depuis quelques semaines, un nouveau sigle est apparu dans le jargon des transports en commun : le TCSP, ou Transport en Commun en Site Propre. Voilà un terme on ne peut plus à la mode si l’on regarde les périodiques des collectivités territoriales : BVV, Grand Besançon et Vu du Doubs en font état dans des articles dédiés au transport. Le magazine BVV (Besançon Votre Ville) lui consacre même un encadré, précisant que le développement du TCSP est une des priorités de la ville.
    Concrètement, qu’est-ce que le TCSP ? C’est un transport en commun circulant sur une voie spécialement aménagée pour lui. Sont inclus dans cette catégorie le tramway, le métro, le train et quelques lignes de bus répondant à ces critères.
    Dans la perspective d’un développement du TCSP, la ville fait dans cet article quelques propositions intéressantes, notamment la mise en place de tramways ou de trolleybus. Autre projet intéressant : la réouverture de certaines voies ferrées aujourd’hui désaffectées, et la création de nouvelles haltes ferroviaires à l’intérieur de l’agglomération bisontine.
    En revanche, pas une seule ligne, pas un seul mot sur le sort du funiculaire de Bregille. Ne s’agit-il pas d’un TCSP par excellence, avec sa traction électrique aidée par la pesanteur, relativement économique, sa voie ferrée spécialement dédiée. Sans compter l’intérêt historique et touristique de ce site.
    N'oublions pas qu'il n'existe, à l'heure actuelle, aucun projet de restauration émanant de la municipalité, ce qui explique certainement ce silence...

  • Permalien Pin it!

    Premiers contacts

    Evolution du dossier:
    12/04/2005
    Après un entretien téléphonique avec la mairie de Besançon, nous savons désormais qu'actuellement, compte tenu des coûts et surtout de ses obligations envers le patrimoine existant, la Ville n'envisage pas de remettre en état le funiculaire de Bregille.
    Cependant, la création d'une association qui militerait en faveur de sa réhabilitation est perçue comme une bonne nouvelle. Ce serait même, aux dires de son interlocuteur, "la seule solution pour qu'on puisse espérer voir un jour ce funiculaire fonctionner à nouveau"...
    Le message est passé. Il n'y a donc plus une minute à perdre : créons cette Association!
    Affaire à suivre...

    15/05/2005
    Encore une bonne nouvelle venant confirmer l'entretien téléphonique du mois d'avril. Je viens de recevoir un courrier du service "Vie associative" de la Ville, qui se dit être très intéressé par notre projet d'association. La mairie met à notre disposition toutes les informations et renseignements techniques dont nous aurons besoin au sujet du funiculaire.
    Prochaine étape : prendre à nouveau contact avec les services de la mairie afin d'avoir accès, si possible, aux deux wagons du funiculaire, stockés dans un hangar depuis 1987...
    A bientôt pour un reportage exclusif dédié à ces voitures, qui n'ont pas vu le jour depuis 18 ans...
    A.J.