Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Permalien Pin it!

Petite séquence nostalgie en attendant les fêtes...

besançon,histoire,bregille,funiculaire

Aujourd'hui, séquence nostalgie avec cette carte postale achetée récemment par l'Association, voyagée en 1932. On y voit les Salins de Bregille, oeuvre du chanoine Mourot, préventorium né au lendemain de la Grande Guerre pour soigner les enfants chétifs, orphelins ou atteints de la tuberculose.

Les filles étaient logées dans des bâtiments situés à la sortie du Funiculaire (actuels Salins), bâtis sur d'anciens terrains d'Emile Picard, tandis que les garçons suivaient leur cure à SuperBregille, quelques centaines de mètres plus haut (actuelle rue du Chanoine Mourot).

Tous les deux jours, (les garçons les jours pairs, les filles les jours impairs, pas de mixité à cette époque !), les jeunes pensionnaires descendaient par le Funiculaire aux Bains Salins de la Mouillère pour y prendre les eaux de 7h30 à 8h, avant l'ouverture aux curistes. D'après des documents d'archives consultés récemment (correspondance d'Emile Picard), la Cie du Funiculaire avait organisé un voyage supplémentaire à 7h et demie spécialement pour ces jeunes clients...

Voilà pour l'aspect historique. Coté nostalgie, on trouve au dos de cette carte, d'une écriture incertaine, quelques mots d'une jeune pensionnaire adressés à ses proches, que nous nous nous permettons de vous retranscrire :

"Bregille, le 11 août 1932,


Chère cousine, chère mademoiselle Léa et cher Charles et cher cousin,


Voila huit semaines que je suis à Bregille et je m'y plais très bien et je me porte admirablement bien. Je rentrerai à Jougne vers le 9 septembre. Ici il fait un temps magnifique depuis une semaine. Nous avons déjà fait de très belle promenade (sic) depuis que j'y suis. Je présente à cousine Marie Louise mes meilleurs voeux et souhaits de bonne fête à l'occasion du 15 août. Les soeurs sont très bonnes pour nous.


En attendant le plaisir de vous revoir recevez mes meilleurs sentiments d'amitié et bon baisers et je vous présente mes respects.

Renée Poix"

Si certains d'entre vous connaissent (ou ont connu) cette personne, ils peuvent bien sûr se manifester. En attendant, nous vous souhaitons à tous de très belles fêtes de fin d'année !


A. Jur
y, Président

Commentaires

  • vous connaissez sans doute M. Poix animateur du Conifer, le train des Hopitaux. peut-être de la famille

    par ailleurs je vous signale que je donne une "conférence" le mardi 22 janvier à 14h30 au petit Kursaal sur "Besançon sur les Rails". pouvez-vous l'annoncer à nos sociétaires ?
    merci
    GF

Les commentaires sont fermés.