Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bregille

  • Journées du Patrimoine : arts et divertissements au programme !

    Permalien

    Cette année encore, nous serons présents au Funiculaire dans le cadre des Journées du Patrimoine les 21 et 22 septembre, en partenariat avec le Conseil Consultatif d'Habitants du quartier. Cette édition étant placée sous le thème du divertissement, un concert sera proposé dimanche après midi devant la gare haute. Venez nombreux !

    Le programme complet :

    Lire la suite

  • Le franc succès des Journées du Patrimoine

    Permalien

    Reportage diffusé sur France 3 le mercredi 12 septembre

    Une fois n'est pas coutume, c'est une météo estivale qui a cette année accompagné nos deux jours d'animations au Funiculaire... pour le plus grand plaisir du public présent et des 16 bénévoles mobilisés !

    Sur une journée et demie, plus de 800 visiteurs ont été accueillis, dont près de 500 le dimanche après-midi, profitant des animations proposées en gare basse (visites guidées), à l'évitement central (démonstrations avec les chariots) et en gare haute pour la visite du bâtiment et de la machinerie. Une opération qui nous a permis de sensibiliser le grand public au projet de rachat de la gare haute actuellement en cours et de récolter des dons.

    Lire la suite

  • La saga du Funiculaire (7/10)

    Permalien

    Le Funiculaire, photographié en 1960

    Pendant l'été, revivez avec nous la saga du Funiculaire ! Chaque mercredi, retrouvez un épisode de l'histoire de notre Funi, des origines à nos jours... Cette semaine : de l'après-guerre aux années 1970 !

    Le 1er août 1945, le conseil municipal de la ville nomme M.Laporte, alors chef de section de service de voirie, comme Directeur de la Régie Municipale du Funiculaire. En 1944, la régie fait un bénéfice de 52 000 francs, et un bénéfice de 95 000 francs en 1945 pour un total de 222 000 voyageurs cette même année, chiffre encore inégalé.

    Bien que l'exploitation soit largement bénéficiaire, il manque toujours de l'argent du fait d'importants travaux sur les voitures et l'éclairage, c'est pourquoi une subvention de 600 000 francs est accordée à la régie. Concernant les années 1950, seul le chiffre de 150 467 voyageurs et la trace d'importants travaux sur les câbles de traction des véhicules et la voirie, en 1957, nous renseignent sur l'histoire du funiculaire à cette époque.

    Lire la suite