Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Permalien Pin it!

La saga du Funiculaire (7/10)

Le Funiculaire, photographié en 1960

Pendant l'été, revivez avec nous la saga du Funiculaire ! Chaque mercredi, retrouvez un épisode de l'histoire de notre Funi, des origines à nos jours... Cette semaine : de l'après-guerre aux années 1970 !

Le 1er août 1945, le conseil municipal de la ville nomme M.Laporte, alors chef de section de service de voirie, comme Directeur de la Régie Municipale du Funiculaire. En 1944, la régie fait un bénéfice de 52 000 francs, et un bénéfice de 95 000 francs en 1945 pour un total de 222 000 voyageurs cette même année, chiffre encore inégalé.

Bien que l'exploitation soit largement bénéficiaire, il manque toujours de l'argent du fait d'importants travaux sur les voitures et l'éclairage, c'est pourquoi une subvention de 600 000 francs est accordée à la régie. Concernant les années 1950, seul le chiffre de 150 467 voyageurs et la trace d'importants travaux sur les câbles de traction des véhicules et la voirie, en 1957, nous renseignent sur l'histoire du funiculaire à cette époque.

Au début des années 1960, les recettes et le nombre de voyageurs sont stables, oscillant entre 110 000 et 120 000 voyageurs, avant de redescendre à 94 000 à la fin de cette décennie. À partir des années 1970 on note une importante diminution de la fréquentation : de 94 000 voyageurs en 1969, on passe à 64 000 en 1972, 38 000 en 1979 avant de remonter à 40 000 en 1980.

Cette baisse de fréquentation est expliquée par l'augmentation du trafic automobile, et accentuée par la mise en place d'une ligne de bus desservant le plateau à partir de 1976. Cette ligne dessert Bregille en plusieurs points et assure une liaison directe avec le centre-ville, contrairement au Funiculaire...

Écrire un commentaire

Optionnel