Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'histoire du Funiculaire - Page 23

  • Permalien Pin it!

    20 ans déjà...

    Notre Association ne pouvait pas manquer de faire ce petit rappel : il y a vingt ans, jour pour jour, la Régie du Funiculaire de Bregille décidait de suspendre l'exploitation suite à de nombreux incidents techniques liés à une usure des roues et des rails au niveau de l'évitement central de la voie unique, et ce malgré les travaux effectués sur la voie deux mois auparavant (remise à niveau).

    A cette époque, les utilisateurs inconditionnels du "Funi" ne savaient pas encore, même si beaucoup le pressentaient, que les voitures ne reprendraient jamais du service. Il faudra attendre le 5 janvier 1988 pour que les voitures soient déposées, officiellement pour échapper aux risques de vandalisme.

    20 ans plus tard, où en est-on? Même si la réhabilitation du Funiculaire n'est pas encore admise (du moins pas officiellement), les travaux sur la gare basse devraient débuter dans les jours qui viennent. La voiture 2, quant à elle, est sortie de peinture mercredi dernier, le 23 mai, retrouvant sa livrée verte d'origine (les photos seront disponibles très prochainement sur ce blog).

    Deux décennies après sa fermeture, le Funiculaire entamera donc prochainement sa renaissance grâce à la gare basse, qui, nous l'espérons, sera la première étape de sa réhabilitation complète.

    Soyez assurés que notre Association mettra tout en oeuvre pour que cette réhabilitation soit effective en 2012, à l'occasion du centenaire de la ligne.

    A. Jury, Président

  • Permalien Pin it!

    Monuments Historiques : la commission a retenu notre dossier

    La délégation permanente de la Commission Régionale des Patrimoines et des Sites, réunie le 12 avril dernier, a retenu le dossier de demande de protection du Funiculaire au titre des Monuments Historiques.

    La délagation a estimé "que l'immeuble présente, au regard de la loi de 1913 sur les Monuments Historiques, un intérêt justifiant la poursuite de la procédure". En conséquence, un dossier de protection complet sera constitué par M Blandin, chargé de protection à la CRMH, puis soumis à la CRPS réunie en scéance plénière.

    Cette dernière décidera de la protection éventuelle de l'édifice.

    D'ores et déja, la première étape a été franchie avec succès, ce qui nous donne bon espoir pour la suite...

    A. Jury

  • Permalien Pin it!

    Inscription aux Monuments Historiques : première lecture

    La procédure d'inscription du Funiculaire à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques suit son cours. Jeudi 12 avril, notre dossier, concernant la protection des immeubles, sera présenté devant la Commission régionale des Monuments Historiques (délégation permanente) pour une première lecture.

    A l'issue de cette session, nous saurons si la Commission décide de poursuivre la procédure de protection du Funiculaire. Même si cela ne garantit pas une inscription future, il s'agit d'une étape importante à franchir.

    La procédure de protection des meubles (voitures, machinerie) sera initiée ultérieurement par la Commission départementale des Antiquités et des Objets d'Art (CDAOA).