Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

histoire - Page 24

  • Permalien Pin it!

    Connaissez-vous l'origine de la rue Emile Picard?

    Picard

    Tous les habitants du plateau, ou presque, ont un jour emprunté cette rue, à proximité de la gare terminus du Funiculaire. Tout le monde, en revanche ne connaît pas l'origine de son nom. Comme nous le savons déjà, elle le doit à l'industriel horloger qui a longtemps bataillé pour la construction du Funiculaire, de 1899 à 1912.

     

    Dès 1928, date à laquelle, pour des raisons de santé, Emile Picard quitte la présidence de la Compagnie des Tramways Electriques au plateau de Beauregard, il avait signalé au maire son intention de léguer une somme d'argent à la ville pour réaliser un petit square à proximité de la gare terminus. Il décèdera en octobre 1931, à l'âge de 82 ans.

     

    Dans son testament ouvert suite à son décès le 24 octobre 1931, il fait don de 50000 F à la ville de Besançon pour être répartis à des "oeuvres interessantes". Le legs Emile Picard a été accepté par délibération du conseil municipal du 20 novembre 1931, et sera accepté définitivement par une délibération du conseil municipal du 8 juillet 1932.

     

    La rue Emile Picard a été dénommée par une délibération du conseil municipal du 24 octobre 1933, deux ans jour pour jour après sa mort(sources : registres des délibérations du conseil municipal).

     

    Nous tenons à remercier M. Hitter, archiviste à la Bibliothèque d'Etudes et de Conservation, pour sa collaboration

  • Permalien Pin it!

    Le retour du Funi : spectaculaire !

    6867e7b6dc943bb719b7fc3b33ddef84.jpgSptectaculaire, tel est le mot qui convient pour qualifier la mise en place de la voiture 2 lundi dernier, vers 10h00, devant près de 300 personnes, riverains, élus locaux, passionnés de chemin de fer.

    La presse locale a largement couvert l'événement : journaux, radios, télévision.... Le moment était historique, pour le Funiculaire comme pour notre Association, qui a travaillé près de 2 ans pour que ce projet aboutisse.

    Beaucoup d'anciens utilisateurs et employés du Funiculaire ont évoqué avec nostalgie et émotion leurs souvenirs d'antan et ont raconté à la presse quelques anecdotes des plus amusantes.

    Cette journée mémorable était également synonyme d'espoir : en effet, même si M le Maire ne s'est pas engagé officiellement à remettre en service le Funiculaire, tout le mond n'a pu s'empêcher d'y penser, en considérant cette approche patrimoniale comme une première étape vers la réhabilitation.

     Merci à tous de vous être déplacés!

    A. JURY, Président

    PS : L'Est républicain a consacré un important article à cet événement dans son édition d'hier, en voici le lien :

    http://lesamisdufuniculaire.hautetfort.com/files/Microsoft_Word_-_Docum.pdf

  • Permalien Pin it!

    20 ans déjà...

    Notre Association ne pouvait pas manquer de faire ce petit rappel : il y a vingt ans, jour pour jour, la Régie du Funiculaire de Bregille décidait de suspendre l'exploitation suite à de nombreux incidents techniques liés à une usure des roues et des rails au niveau de l'évitement central de la voie unique, et ce malgré les travaux effectués sur la voie deux mois auparavant (remise à niveau).

    A cette époque, les utilisateurs inconditionnels du "Funi" ne savaient pas encore, même si beaucoup le pressentaient, que les voitures ne reprendraient jamais du service. Il faudra attendre le 5 janvier 1988 pour que les voitures soient déposées, officiellement pour échapper aux risques de vandalisme.

    20 ans plus tard, où en est-on? Même si la réhabilitation du Funiculaire n'est pas encore admise (du moins pas officiellement), les travaux sur la gare basse devraient débuter dans les jours qui viennent. La voiture 2, quant à elle, est sortie de peinture mercredi dernier, le 23 mai, retrouvant sa livrée verte d'origine (les photos seront disponibles très prochainement sur ce blog).

    Deux décennies après sa fermeture, le Funiculaire entamera donc prochainement sa renaissance grâce à la gare basse, qui, nous l'espérons, sera la première étape de sa réhabilitation complète.

    Soyez assurés que notre Association mettra tout en oeuvre pour que cette réhabilitation soit effective en 2012, à l'occasion du centenaire de la ligne.

    A. Jury, Président